Le Vietnam est splendide tout au long de l’année, mais le printemps et l’automne offrent des conditions particulièrement agréables. En automne, entre septembre et novembre, le Nord, notamment Hanoï, est particulièrement recommandé. Les températures sont douces, les averses rares, et c’est une période de festivités. C’est aussi le moment idéal pour capturer la beauté des rizières en terrasses. Profitez-en pour explorer Hanoï à vélo ou en cyclopousse, participer aux festivités de la mi-automne, ou partir à la découverte de la mythique baie d’Halong et de l’île de Cat Ba. Si vous préférez la tranquillité, le complexe paysager de Tràng An offre une beauté paisible à apprécier.

Incontournables du Nord Vietnam en automne.

Dès septembre, le Nord-Vietnam offre des températures plus fraîches et moins de précipitations, idéales pour explorer tant les villes que les régions reculées de l’extrême Nord. La fête de la mi-automne, célébrée à travers tout le Vietnam, est particulièrement vibrante à Hanoï, avec des processions de lanternes, des danses traditionnelles et des dégustations de « moon cakes ». L’automne est une saison privilégiée pour visiter Hanoï, sous un climat doux et ensoleillé, parfumé par les fleurs d’Alstonia et coloré par les feuilles rouges des badamiers autour du lac Hoan Kiem. Le lac de l’Ouest offre un havre de paix pour admirer le coucher du soleil, tandis que la vue depuis le pont « Long Biên » est spectaculaire à l’aube. C’est également l’occasion de découvrir la spécialité culinaire saisonnière, le « Cốm », un délicieux riz gluant enveloppé dans des feuilles de lotus, souvent accompagné de thé au lotus, disponible notamment sur les marchés locaux. Si vous planifiez un voyage sur mesure au Vietnam, l’automne est le moment idéal pour découvrir la richesse culturelle et culinaire de Hanoï.

Prévoyez au moins deux jours pour découvrir pleinement Hanoï et son quartier historique, à pied, à vélo ou en cyclopousse. Si vous avez de la chance, vous pourriez participer à l’une des nombreuses festivités qui animent la ville à cette période.

En plus de la fête de la mi-automne, Hanoï célèbre la fête nationale du Vietnam le 2 septembre, marquant la déclaration d’indépendance du pays en 1945. Les rues s’illuminent de drapeaux vietnamiens et une marche symbolique se déroule sur la place Ba Dinh, suivie d’un feu d’artifice.

Pour ceux qui séjournent à Hanoï vers le 10 octobre, la ville célèbre sa fondation en l’an 1010 et sa libération du joug français. Les festivités incluent des spectacles de danse, des chants et des feux d’artifice.

En novembre, ne manquez pas le festival annuel de Musique Européenne, qui attire des artistes locaux et internationaux pour des performances variées dans toute la ville.

Explorez les rizières en terrasses et vivez la fête des fleurs de sarrasin à Ha Giang.

Septembre offre les meilleures vues sur les rizières en terrasses du Nord-Vietnam, avant la récolte en octobre. En novembre, assistez à la féerie des fleurs de sarrasin à Ha Giang, teintant les montagnes de rose-violet. Explorez les environs, notamment Dong Van, Meo Vac et Hoang Su Phi, pour des randonnées au milieu des rizières à perte de vue, ou tentez l’ascension du Mont Kiou Leou Ti, point culminant de la région, pour une vue à couper le souffle.

Le Nord-Ouest du Vietnam regorge de trésors naturels, dont ses superbes rizières en terrasses qui rayonnent en automne. Parcourant Sapa, Moc Chau, Nghia Lo et Mu Cang Chai, la route emblématique des photographes dévoile des panoramas époustouflants ainsi que des villages ethniques préservant avec soin leurs traditions et leurs modes de vie ancestraux. Vous rencontrerez les Hmong Noir, les Dao Rouge, les Tay et les Giay, principales ethnies de la région. À seulement 10 km de Sapa, la vallée de Muong Hoa offre une vue époustouflante sur les rizières en terrasses et abrite des pétroglyphes énigmatiques. La province de Lao Cai est un terrain de jeu idéal pour les randonneurs, avec des sites comme la montagne Ham Rong et le Mont Fansipan, particulièrement enchanteurs en automne.

Moins prisée que Sapa, la petite ville de Mu Cang Chai mérite pourtant votre attention. Trois de ses communes (La Pán Tẩn, Chế Cu Nha et Dế Xu Phình) ont été désignées Patrimoine Naturel National du Vietnam pour leurs superbes rizières en terrasses, et un festival annuel des rizières s’y déroule en septembre. En novembre, ne manquez pas les plantations de thé et les champs de fleurs blanches de colza à Moc Chau !

Plus au sud de Hanoï, les rizières en terrasse de Mai Chau et la réserve naturelle de Pu Luong, bien que moins spectaculaires que celles du nord, offrent des paysages magnifiques et moins fréquentés. Explorez ces régions lors de randonnées à travers les villages et les vallées rizicoles, et rencontrez les ethnies locales, comme les Thaï, qui vous accueilleront volontiers dans leurs maisons sur pilotis pour la nuit.

Explorer le lac Ba Be et rencontrer les Tay.

Le lac Ba Be, plus grand lac d’eau douce du Nord-Vietnam, enchante par sa quiétude et ses paysages karstiques. Niché dans le parc national éponyme, il offre un cadre automnal enchanteur, où les villages Tay se miroitent dans ses eaux. Le parc abrite une riche diversité biologique, avec plus de 620 espèces d’arbres et 422 espèces animales répertoriées, séduisant ainsi les amoureux de la nature. Les activités incluent des balades en bateau et des randonnées, avec la possibilité de séjourner chez l’habitant pour une immersion authentique.

Découvrir la Baie d’Halong et Cat Ba.

De Hanoï, partez explorer la célèbre Baie d’Halong, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO pour ses paysages karstiques et sa biodiversité unique. Bien que le printemps soit idéal, l’automne offre des températures douces et moins de foule, parfaits pour une croisière paisible en jonque traditionnelle et des activités aquatiques. Ensuite, rendez-vous sur l’île préservée de Cat Ba pour des randonnées pittoresques dans son parc national et des explorations en kayak le long de ses criques charmantes.